LUXEMBOURG RESUSCITATION COUNCIL

Dysfonctionnements avec les défibrillateurs des lieux publics

Dysfonctionnements avec les défibrillateurs des lieux publics Source : Ansm http://www.ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Defibrillateurs-cardiaques-externes-Fred-Easy-automatiques-et-semi-automatiques-commercialises-par-Schiller-Medical-SAS-Point-d-information A la suite de dysfonctionnements survenus sur des défibrillateurs automatiques ou semi-automatiques de type Fred Easy de la marque Schiller Medical, la marque procède, à la demande de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm), à des actions correctives sur l’ensemble de son parc soit 35 000 appareils. Ces défibrillateurs sont implantés dans les lieux ouverts au public (institutions publiques, entreprises privées, centres sportifs, …) avec un ensemble de 29 000 appareils, mais aussi chez les professionnels (pompiers, hôpitaux, cliniques privées) avec 6 000 appareils. Leur bon état de fonctionnement est fondamental pour sauver des vies. Or, plusieurs défauts ont été rapportés à l’Ansm. Il s’agissait d’apparition de messages persistant de type "Erreur transitor de charge" ou "Connectez les électrodes", qui bloquaient le dispositif. Des défauts de qualité concernant les électrodes de la marque Nessler ont aussi été constatés. L’Ansm estime à 6 à 10 sur 1000, le risque de dysfonctionnement de ces défibrillateurs. Mais il faut tenir compte du fait que seul 15 à 20% des interventions nécessiteront finalement un choc. Le risque de défaut alors qu’un choc est nécessaire serait donc de 1 à 2 interventions sur 1000. Après des investigations "approfondies" demandées par l’Ansm, la Société Schiller a mis en place des mesures correctives sur l’ensemble de son parc de défibrillateurs, soit les 35 000 appareils. Ces actions consistent en un remplacement de tous les lots d’électrodes de la marque Nessler ; ainsi qu’une mise à jour du logiciel des défibrillateurs. Par ailleurs "une information de sécurité a été envoyée le 21 mai 2012 par Schiller à l’ensemble des utilisateurs concernés afin de les informer des problèmes identifiés et des solutions mises en œuvre par Schiller pour y remédier. Cette information de sécurité est également l’occasion de dresser un état des lieux afin d’organiser la mise en œuvre des actions correctives à venir sur l’ensemble du parc de défibrillateurs installés" précise l’Ansm. Ces mesures prendront du temps, mais compte tenu du risque et des bénéfices apportés généralement par ces défibrillateurs, l’Ansm considère que « le maintien de l’utilisation des défibrillateurs Fred Easy et de leurs accessoires est donc justifié, notamment pour les sites dotés d’équipement sportif pour lesquels la présence de défibrillateurs externes a été rendue obligatoire par l’instruction ministérielle 09-033 du 29 février 2009 ».
Catégorie : Textes lrc